Samurai Blue

http://samuraiblue.zeblog.com/

Calendrier

« Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Samurai Blue

09/03/2008 : Les utilisateurs d'Internet Explorer ont peut-être constaté des bug au niveau du design de la page. Pour un affichage optimal du blog, il est préférable d'utiliser Mozilla Firefox.

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

J-League : Retour sur la première partie de saison (1/2)

Par Samurai Blue :: 05/08/2007 à 3:34 :: J-League 2007



À l'heure où j'écris ces lignes, le Japon, toujours en lice pour la Coupe d'Asie des Nations 2007, s'apprête à disputer sa demi-finale face à l'Arabie Saoudite, une demi-finale qu'on espère bien entendu victorieuse à la rédaction.
Toute cette agitation générale dû à cette Asia Cup nous fait cependant presque oublier que la J-League reprendra bientôt ses droits, le 11 Aout. A cette occasion, Samurai Blue vous propose donc un bref retour sur la demi-saison de l'intégralité des équipes de J-League.

Gamba Osaka
Aux portes du titre l'année dernière suite à un match décisif perdu contre les Reds d'Urawa à la dernière journée du championnat, le second club d'Osaka semble cette année parraitre comme le plus gros prétendant au titre de champion de J-League 2007. L'armada offensive d'Osaka que dirige Akira Nishino, l'ancien sélectionneur de l'équipe olympique de 96, devrait sans aucun doute refaire des merveilles. Une machine incarnée par des joueurs expérimentés, tel Yasuhito Endo, Takahiro Futagawa ou encore le buteur brésilien Magno Alves, et d'autres joueurs plus jeunes, à l'instar du vif latéral gauche Michihiro Yasuda ou du grand Akihiro Ienaga. Une saison qui s'annonce donc sous les meilleurs ospices pour les "Bleus et noirs" qui devraient, sauf incident, conserver leur première place au classement encore un long moment.

Urawa Reds Diamonds
Alors qu' ils survolaient l'an passé le championnat, avec un titre de champion de J-League à la clef, les Reds de Saitama ont rencontrés cette année bien plus de difficultés, et ce même avant l'ouverture de la J-League 2007, à l'occasion du match de Xerox Cup, remporté haut la main par le Gamba Osaka sur le score sans appel de 4-0. Cependant après un début de saison difficile, ponctué par de nombreux matchs nuls, les Reds semblent maintenant avoir trouver la bonne formule, même si la manière n'y est pas toujours, la faute parfois à un coaching du nouveau venu Olsieck pas toujours compréhensible. Cependant, l'encourageant match nul décroché face au géant anglais qu'est Manchester United n'annonce que le meilleur pour Urawa, qui pourra notamment encore compter sur Yuki Abe et Robson Ponte, les deux hommes forts de cette moitié de saison, sans oublier le brésilien Washington, toujours aussi incisif devant.

Albirex Niigata:
Sans aucun doute l'une des surprises de cette mi-saison. Alors qu'il s'étaient retrouvés aux portes de la relégation l'an passée, l'équipe entrainée par Jun Suzuki aura parfaitement fait oublié sa contre-perfomance de l'an passé. Enmené aux avant-poste par un duo Kisho Yano-Edmilson très prolifique, l'équipe pourra compter également sur ses deux jeunes pousses très prometteuses, Kazuhisa Kawahara et Atomu Tanaka, les deux jeunes internationaux moins de 20 ans prenant de plus en plus d'importance dans l'effectif orange, mais surtout sur son public, un public du Niigata Stadium toujours aussi fidèle et bruyant.

Kashima Antlers
Après un début de saison difficile ponctué par moment de grosses protestations de son public, les joueurs de Kashima Antlers auront sût rapidement remontés la pente. La grande interrogation vient cependant du front de l'attaque des Antlers. Alors que Marquinhos, fraichement débarqué au mercato du Shimizu-S Pulse, se montre plutôt actif devant, il semble pourtant bien seul, une carrence que ne peut en effet combler le pourtant renommé Atsushi Yanagisawa ou à moindre mesure, Yuzo Tashiro. Une faiblesse offensive comblée cependant en partie par des milieux de terrain très actifs, s'illustrant très souvent avec brio à l'instar de Takuya Nozawa ou encore de Masaki Chugo, sans oublier le retour de l'ex-international nippon Mitsuo Ogasawara, retourné bredouille d'une année sabatique avec Messine.

Kawasaki Frontale
Révélation l'année dernière lors du dernier exercice de la J-League, l'équipe enmené par Takeshi Sekizuka est resté dans la continuité de l'année précédente, avec un effectif pratiquemment resté inchangé. Quelque peu décroché pour le titre de champion avec seulement 28 points au compteur, on pourra cependant assurément compter sur la formation de Kawasaki et sa machine offensive représenté notamment par son virevoltant capitaine Kengo Nakamura ou son prolifique buteur Juninho pour grapiller le maximum de points possibles et ainsi pouvoir titiller le peloton de tête.

Shimizu-S-Pulse
Avec le même nombre de points que Kawasaki Frontale et du Jubilo Iwata, les joueurs de la formation de Shizuoka ont également tout pour jouer les troubles-fêtes. Marquinhos parti au mercato vers les Antlers de Kashima, on craignait son influence sur le front de l'attaque du Shimizu laisser des traces. Force est de contaster qu'il n'en fût rien, Cho Jae-Jin se montrant toujours aussi efficace devant, malgré ses difficultés à satisfaire lors de ces diverses convocations en équipe nationale coréenne. Avec donc des joueurs tel Cho Jae Jin (annoncé d'ailleurs en partance à l'étranger), Jungo Fujimoto ou encore le tout jeune Takuma Edamura, le Shimizu S-Pulse aura donc toutes les cartes en mains pour faire bonne figure lors de cette seconde partie de saison, si bien entendu les joueurs entrainés par Kenta Hasegwa confirment...

Jubilo Iwata
Avec neuf matchs remportés au compteur, le Jubilo aura fait bien plus que bonne figure. Une réussite incarnée en son jeune buteur de 21 ans, Robert Cullen. Alors que l'international espoir sortait d'une saison difficile l'an dernier, régulièrement cantonné au banc de touche, le métis japonais-irelandais aura fait taire tous ses détracteurs, inscrivant plusieurs buts décisifs pour son club. D'autres joueurs tels Maeda, Nishi ou Fabricio ne sont pas en reste, ces derniers se montrant tous très importants à leur équipe. Reste qu'avec 8 matchs perdus (soit pratiquement autant que le nombre de matchs remportés) et un nul, le Jubilo n'a pour le moment pas forcément rîmé avec régularité...

Yokohama F-Marinos
Mitigée. C'est sans conteste le mot idéal qui pourrait décrire la demi-saison des Marinos. Avec 7 victoires au compteur dont une impressionante série de 13 buts marqués en trois matchs gagnés (Respectivement 5-0 face à Oita et 6-0 et 2-1 contre l'Albirex Nigaata et Kawasaki Frontale), pour pratiquement autant de matchs nuls et de défaites (5 nuls et 6 défaites), l'équipe reste encore bien trop irrégulière, capable du meilleur comme du pire. On peut néanmoins espérer un petit sursaut en deuxième partie de saison du côté de Yokohama tant l'habile mélange de jeunes joueurs talentueux et de joueurs plus âgés de l'effectif des Marinos est de qualité, Koji Yamase en tête de file.

Kashiwa Reysol
Fraichement promu en première division cette année, force est de contaster que l'équipe coaché par Hiroshi Hayano s'en sort habilement bien dans son opération maintien, au point de devenir l'une des équipes surprises de ce début de championnat. Une opération maintien bien aidé par un début de saison canon des joueurs de Kashiwa, malgré une fin un peu plus difficile. Comptant dans ces rangs l'une des révélations de la saison à savoir Lee Tadanari, coréen naturalisé japonais, mais aussi le brillant Suganuma ou encore son meneur de jeu brésilien de 31 ans Franca, il ne tiendra qu'aux joueurs de Kashiwa Reysol de réattaquer le championnat d'une manière aussi brilante et de confirmer leur bonne première partie de saison, afin de décrocher un maintien tant espéré.





Note: Par souci de lisibilité, cette article ne répertore que les neuf premiers au classement de la J-League. Le descriptif des neuf autres équipes devraient être mis en ligne sous peu. Merci de votre compréhension.


S.Nakamura10

Match Amical - Urawa Reds vs Manchester United 2-2

Par Samurai Blue :: 18/07/2007 à 8:19 :: J-League 2007

 

 

À l'occasion de sa tournée asiatique estivale, Manchester United se rendait à Tokyo le 17 Juillet dernier, dans la banlieue de Saitama, afin d'y affronter les Reds d'Urawa, champion en titre de la J-League. Un match amical qui n'en eut  que le nom, les deux équipes se livrant un très beau combat que les 58 000 spectateurs présents au Saitama Stadium auront certainement apprécié.


En effet, dès le début de la rencontre et ce durant la majeure partie de la première mi-temps, les Reds Devils, enmené par un Cristiano Ronaldo virevoltant ce soir-là dominaient les débats et faisaient étallage de leurs bons enchainements collectifs, des tentatives vaines grâce à un bloc nippon bien regroupé derrière. Et contre tout attente, pratiquement à la demi-heure de jeu, Hideki Uchidate trompait d'une lourde frappe à effet un Van Der Sar peu attentif sur sa ligne. Manchester United tentait alors tant bien que mal de sonner la révolte, tout d'abord par l'intermédiaire du portugais Ronaldo, d'une puissante frappe limpide obligeant Tsuzuki à se détendre, suivi en fin de première période par un déboulé de Wayne Rooney. Partant du rond central, la jeune star de Manchester United se jouait de la toute la défense japonaise avant de se retrouver nez à nez avec le portier nippon, un duel tournant à l'avantage de Tsuzuki, décidémment très bon ce soir. Une mi-temps malgré tout peu prolifique en occasion.


À la reprise, les deux équipes redémarraient sur la même intensité. Manchester United en profita alors pour revenir au score une minute seulement après le coup de sifflet de la reprise, par l'intermédiaire de l'écossais Fletcher. Sur une frappe à ras de terre de Mickael Carrick, Norihiro Yamagishi, habituel second gardien, commit une faute de main qui permit à Rooney de transmettre à Carrick qui, d'une astucieuse passe en retrait donnait l'occasion à Fletcher d'inscrire son but, d'une jolie frappe à ras de terre. Ca y est, le ton était donné. Neuf minutes plus tard, Ronaldo, décidémment dans tous les bons coups, se jouait de son vis à vis sur le côté gauche avant de repiquer dans l'axe et de décocher une puissante frappe, qui s'échoua dans le petit filet de la cage de Yamagishi, pas exempt de tout reproche non plus sur ce but-là. 2-1 pour un Manchester United réaliste alors que les Reds d'Urawa s'étaient montré bien plus entreprenants. Urawa, bien décidé à revenir au score, fût alors auteur d'une bonne période, développant un jeu efficace sur les ailes, par l'intermédiaire de Takahiko Soma à gauche et de son capitaine Nobuhisa Yamada sur le flanc droit. Tour à tour, Yamada puis Robson Ponte tentaient leur chance de loin, en vain, Van Der Sar se montrant bien plus serein sur sa ligne. Des tentatives néanmoins récompensé à dix minutes de la fin par l'intermédiaire de Shinji Ono, étincellant ce soir. L'ancien pillier de la sélection nippone se jouait du jeune Evans d'un magnifique crochet pied gauche, avant de laisser le portier Mancunien immobile, d'un astucieux plat du pied qui terminait sa course dans le petit filet droit. Par la suite, le rythme retomba quelque peu, les occasions se faisant rares. L'arbitre nippon en profita alors pour siffler la fin de la rencontre, une rencontré soldé donc par un équitable 2 à 2.


Ce soir, Urawa n'aura pas démérité et aura fait jeu égale avec un Manchester United, il est vrai, un peu morrose. La grande satisfaction, côté Urawa, sera venu de son milieu de terrain, et notamment d'un magnifique Shinji Ono des grands soirs. Robston Ponte aura quand à lui démontré encore ce soir ô combien il est important à son équipe. Les joueurs de couloirs n'en auront pas été en reste, Nobuhisa Yamada et surtout le technique Takahiko Soma, auteurs tout deux d'un gros travail sur leurs côtés respectifs tant offensivement que défensivement. En revanche, l'absence en attaque du brésilien Washington se sera fait cruellement ressentir. Même si, il est vrai, le dispositif de Holger Olsieck ne proposant qu'une seule pointe, le vif Tatsuya Tanaka ne se sera montré que trop peu, malgré une ou deux situations interressantes. Il aura été remplacé à la 75éme par Yuichiro Nagai, qui se sera bien plus montré à son avantage. Un match nul qui donc malgré tout n'annonce que le meilleur pour les Reds d'Urawa le mois prochain, à l'occasion de la reprise de la J. League.

 


 


S.Nakamura10

Copyright © Samurai Blue - Blog créé avec ZeBlog