Samurai Blue

http://samuraiblue.zeblog.com/

Calendrier

« Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Samurai Blue

09/03/2008 : Les utilisateurs d'Internet Explorer ont peut-être constaté des bug au niveau du design de la page. Pour un affichage optimal du blog, il est préférable d'utiliser Mozilla Firefox.

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Wcq 2010 - Japon vs Oman : Des valeurs enfin retrouvées ?

Par Samurai Blue :: 02/06/2008 à 15:32 :: Wcq 2010



Après une surprenante mais finalement logique défaite compte tenu de la pauvreté du jeu japonais constaté ce jour-là infligée face au Barheïn dans ces mêmes éliminatoires pour la coupe du monde 2010 et deux prestations on ne peut plus soporifique en Kirin Cup 2008 face à leurs homologues ivoiriens et paraguayens, il en va sans dire que les joueurs nippons et son sélectionneur, Takeshi Okada, incendiés à la fois par la presse écrite et ses nombreux fans se devaient cette fois-ci de réagir. En face se dressaient devant eux aujourd'hui une courageuse équipe d'Oman, tombeur surprise d'une Thailande désemparée lors de la seconde journée (1-0) mais qui n'aura cette fois jamais inquiété une équipe japonaise des grands soirs.

Composition :
---
GK: 18- NARAZAKI Seigo (Enfin!)
DF: 3- KOMANO Yuichi, 2- NAKAZAWA Yuiji
( 10'), 4- TULIO TANAKA Marcus, 6- NAGATOMO Yuto (15- KONNO Yasuyuki 83')
MF: 17- HASEBE Makoto, 7- Yasuhito Endo, 10- NAKAMURA Shunsuke ( 49'), 9- MATSUI Daisuke
FW: 16- OKUBO Yoshito ( 22') (13- KAGAWA Shinji 72'), 11- TAMADA Keiji (12- MAKI Seiichiro 79')
---



Désireux d'assouvir une pression conséquente dès le début du match sur leur adversaire du jour, les hommes du sélectionneur national Takeshi Okada qui portaient à l'occasion un triste brassard noir en la mémoire du décès à l'âge de soixante-dix-sept ans du président honorifique de la JFA*(Japan Football Association) Ken Naganuma entamèrent cette partie sur les chapeaux de roues, acculant des joueurs Omanis dans leur propre moitié de terrain. Une première occasion nippone fît alors son apparition et fût à mettre à l'actif du virevoltant attaquant de Nagoya Grampus, Keiji Tamada, sur la pente ascendante depuis ce début de saison qui ne put redresser la bonne déviation de son partenaire d'attaque Yoshito Okubo suite à une jolie ouverture du défenseur axial brésilo-japonais des Reds d'Urawa, Marcus Tulio Tanaka qu'on annonce d'ailleurs pour cet été du côté de l'Angletterre et des "Sky Blues" de Manchester City et de son président thailandais Thaksin Shinawatra. La seconde se révèla néanmoins payante. Après un corner magnifiquement tiré du coin gauche par un Yasuhito Endo dont se fût peut-être là l'un de ses rares coup d'éclats de la partie, Yuji Nakazawa monté aux avant-poste "smashait" le ballon au fond des filets (1-0, 10'), laissant un Ali Al-Habsi des Bolton Wanderers immobile et inscrivait ainsi son quatorzième but en sélection nationale, un bilan plus que flatteur quand on sait que "Bomberhead" évolue habituellement au poste de défenseur central. Dépassé, l'Oman encaissa par la suite un second but douze minutes plus tard sur une jolie frappe d'Okubo (2-0, 22'), après une action initiée de la plus belle manière par Shunsuke Nakamura, l'habituel meneur de jeu des Celtic Glasgow.

Le récital japonais se prolongea en seconde mi-temps, les "Samurai Blue" inscrivant même un troisième but par l'intermédiaire de Nakamura (3-0, 49'), encore lui, qui trompait à nouveau le porter Omani après une magnifique prouesse individuelle et qui aura d'ailleurs été, non sans surprises l'auteur d'une sublime prestation, lui pourtant habitué à s'adonner aux joies de la marche à pied sur gazon et à observer les pigeons voler sous le maillot bleu. Un but qui scella donc définitivement le score d'une rencontre au sens unique remporté avec brio par une équipe japonaise conquérante et séduisante, un visage jusqu'ici inavouée d'un Japon version Okada qu'on avait pas vu de la sorte depuis un anecdotique Suisse-Japon en Décembre dernier lorsque l'équipe était encore dirigée par le Bosniaque Ivica Osim. Alors certes, il est quand même important de relativiser et de tenir compte de la faiblesse apparente d'une équipe d'Oman privé de cinq de ses titulaires. On peut néanmoins penser, non, on espère surtout que cette victoire pourrait être le déclic tant attendu des supporters (et donc de moi même) chez les joueurs japonais dans ces éliminatoires et de prouver enfin à nouveau au monde entier que le Japon est un vrai pays de football. Chers messieurs, la balle est dans votre camp, à vous de jouer maintenant (et avec Daisuke Matsui cette fois-ci).

Classement provisoire du Groupe B :





1 Barheïn
9
3
5
2
2 Japon
6
3
7
2
3 Oman
3
3
1
4
4 Thailande
0
3
3
8




S.Nakamura10

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://samuraiblue.zeblog.com/trackback.php?e_id=329031

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Samurai Blue - Blog créé avec ZeBlog