Samurai Blue

http://samuraiblue.zeblog.com/

Calendrier

« Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Samurai Blue

09/03/2008 : Les utilisateurs d'Internet Explorer ont peut-être constaté des bug au niveau du design de la page. Pour un affichage optimal du blog, il est préférable d'utiliser Mozilla Firefox.

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Festival de Toulon 2008 - Le Japon 4ème

Par Samurai Blue :: 31/05/2008 à 11:48 :: Festival de Toulon 2008



Le suspense pour la dernière marche du podium aura duré jusqu’au bout. Après un final haletant, la Côte d’Ivoire remporte cette partie par 4 tirs au but à 3, après être revenu à 2 – 2 à l’ultime seconde du match sur un but de Sekou Cissé, meilleur buteur du tournoi avec 4 réalisations.

Les Ivoiriens ouvrent la marque
On ne savait quoi attendre entre deux équipes déçues par leur défaite en demi-finales. Les deux sélectionneurs avaient donné un indice en n’alignant pas les équipes titulaires. En cause, de nombreux blessés et la volonté de faire jouer tout le monde.
La partie commence plutôt tranquillement. Le Japon montre des intentions de jeu qui leur avaient fait défaut contre l’Italie. Les « Eléphanteaux » ne trouvent pas leurs marques immédiatement. Sans être très élevée, l’intensité est soutenue et les premières brèches apparaissent dans les défenses. Les asiatiques se montrent dangereux sur coups de pieds arrêtés, notamment grâce à leur sud-américains, Sergio Escudero.
L’attaquant des bleus fait admirer sa détente sur un corner, sa reprise de la tête est repoussée sur la ligne par un défenseur. Les Ivoiriens parviennent doucement à se trouver, et c’est sur une énième chevauchée de Constant Djakpa que les protégés de Gili ouvrent la marque. Bien servi par son latéral gauche, l’attaquant Beko Fofana déclenche sa frappe après un excellent contrôle orienté, Hayashi ne peut qu’effleurer la balle.
1 – 0 pour la Côte d’Ivoire.

Une deuxième période sous le déluge.
Après un quart d’heure dans le second acte, la pluie se met à tomber. Ce déluge a littéralement douché les intentions ivoiriennes. Les Japonais reviennent au score à la 71e minute. Sergio Escudero, encore lui, reprend un centre de Lee, et expédie tel une formalité la balle dans les filets ivoiriens.
Moins de dix minutes plus tard, les Nippons récidivent et virent en tête au score. Sur corner, Lee offre sa seconde passe décisive à Morishige, entré à la 67e. Ce dernier place sa tête sans opposition à la 79e. Les Ivoiriens sont totalement dominés et démotivés.
Mais la pluie battante vient à empêcher toute transmission de balle. Avancer devient un exploit physique. Les Nippons s’effacent peu à peu, tandis que les Ivoiriens affirme leur domination athlétique.

Le retour et la délivrance
La pression des « orange » se fait irrésistible. Après de nombreuses tentatives infructueuses, la Côte d’Ivoire< revient au score grâce à l’inévitable Sékou Cissé. Le jeune attaquant, sélectionné avec les A, profite d’un cafouillage dans la défense pour inscrire en puissance le but de l’espoir. On jouait alors la dernière minute du temps réglementaire. La séance de tir aux buts s’annonce. Morimoto entre à cet effet.
Les Japonais entament mieux cette épreuve, tandis que Fofana touche la transversale. Ses coéquipiers ne manquent pas leur tentative. Le portier ivoirien décide d’intervenir. Il repousse les deux derniers essais nippons, remportant ses duels face à Tadanari Lee et le capitaine Hiroki Mizumoto. C’est à Sékou Cissé que revient le cinquième tir ivoirien. Le joueur de la Roda JC, déjà décisif dans la partie, ne déçoit pas ses partenaires et envoie son équipe pour la seconde fois sur le podium.
Les deux équipes ont eu des parcours plus que respectables. La joie ivoirienne est toujours plaisante à voir. L’esprit de ce 36e Festival International « Espoirs » de Toulon et du Var est bien représenté par cette équipe. Le Japon confirme son ascension dans le football mondial. Ces deux formations tenteront de réaliser les mêmes performances aux Jeux Olympiques de Pékin avec une formation proche de ce groupe pour les Japonais, et une équipe plus expérimentée du côté ivoirien.




Source : Festival-foot-espoirs.com

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://samuraiblue.zeblog.com/trackback.php?e_id=328611

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Samurai Blue - Blog créé avec ZeBlog