Samurai Blue

http://samuraiblue.zeblog.com/

Calendrier

« Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Samurai Blue

09/03/2008 : Les utilisateurs d'Internet Explorer ont peut-être constaté des bug au niveau du design de la page. Pour un affichage optimal du blog, il est préférable d'utiliser Mozilla Firefox.

Blog

Catégories

Derniers billets

Pages

Compteurs

Liens

Fils RSS

Festival de Toulon 2008 - La Japonimania

Par Samurai Blue :: 27/05/2008 à 18:37 :: Festival de Toulon 2008



Devinette. J'arrive deux heures avant le début du match. J'arpente les tribunes à la recherche de la meilleure place. Je me déplace en groupe. Je suis toujours plus nombreux que mes homologues étrangers. Je suis encore au stade plus de deux heures après la fin d'un match. Qui suis-je ? Un journaliste japonais, pardi !
Plus d'une quarantaine d'accréditations ont été délivré, cette année, aux reporteurs et photographes nippons venus couvrir le Festival "Espoirs" de Toulon et du Var . Certains sont correspondants et viennent de Grenoble – le club isérois qui remonte en Ligue cette année est détenu par une entreprise nippone (CQFD) – mais la majorité sont des envoyés spéciaux. Venus couvrir la préparation de l'équipe espoirs pour les Jeux Olympiques de Pékin. Au passage, ils « supervisent » aussi les futurs adversaires de l'équipe du Soleil Levant.

L’entraîneur japonais « pris en otage »

Autour du stade, impossible de les rater. Ils occupent l'espace. De mémoire d'anciens journalistes présents depuis des années au Festival, rarement une conférence de presse n'aura duré plus longtemps que celle du match opposant la France au Japon. Flash-back. Les Nippons viennent de battre les Bleuets 2-0 au stade Perruc à Hyères pour le compte de la seconde journée. Quand Jean Gallice entre dans la salle de presse, les journalistes japonais sont déjà « au taquet ». L'entraîneur français a certainement dû vivre un gros moment de solitude quand la tornade de questions s'est abattue sur lui. Ce n'était rien comparé au sort réservé à son homologue. Les reporteurs ne relâchèrent « leur otage » qu'après un interrogatoire qui dura bien trente longues minutes. Rôdé, le flegmatique Yasuharu Sorimachi se prêta presque sans sourciller à l'exercice. Mais comme, ils ne devaient pas être totalement satisfaits des réponses obtenues, ils décidèrent de l'attendre « à la sortie ».
Le lendemain, rebelote. USA - Côte d'Ivoire. Les Japonais sont encore là. Bien sûr, ils sont moins nombreux. Mais ils sont là. Les États-Unis font partie de leur groupe au JO. Tout s'explique. Peter Nowak n'échappe pas au rituel. Puis vient le tour de Gérard Gili pris bien malgré lui dans l'engrenage. Mais l'entraîneur ivoirien ne se démonte pas et prend les devants. «C'est cinq questions maximum». Ça, au moins c'est fait.

Des tirages à plus de 10 millions d’exemplaires

Pour comprendre cet enthousiasme débordant, direction les principaux intéressés. « Les Japonais lisent beaucoup, explique Nakao Hiroko, correspondante pour Sports Nippon. On passe souvent plus de trois heures par jour dans les transports pour aller travailler. Il faut bien s'occuper. Alors, on regarde les journaux.»
Autre détail : quand le plus vendeur des journaux payants français tire aux alentours des 500 000 exemplaires, les quotidiens japonais eux s'écoulent à plus de dix millions de copies. Sans compter l'édition du soir... La presse nippone dispose de ressources financières qui feraient pâlir de jalousie n'importe quel groupe de médias européen. Alors oui, les journalistes japonais font parfois sourire par leur attitude et leur zèle, mais que « c'est bon » de voir une presse enthousiaste et motivée qui n'hésite pas à mettre les moyens pour couvrir le 36e Festival "Espoirs" de Toulon !



Source : festival-foot-espoirs.com

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://samuraiblue.zeblog.com/trackback.php?e_id=325015

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Samurai Blue - Blog créé avec ZeBlog